Cuisine cambodgienne

Nom krourk – crêpes au lait de coco

Traditionnellement avec les ingrédients ci-dessous, mais après avoir goûté ceux de Kampot avec ses grains de poivre entiers, je vous conseille d’en rajouter également ! Ces boulettes, nous les retrouvons dans de nombreux shops dans la rue.

Ingrédients – Facile 6 parts

  • 500 g de farine de riz

  • 20 cl de crème de noix de coco

  • 20 cl de lait de noix de coco

  • Eau

  • 1 cuillère à café de sel

  • 2 cuillères à soupe de ciboulette ciselée

  • 2 cuillères à soupe de sucre brun

  • 4 cuillères à soupe de nuoc mam (sauce pour les nems)

  • 8 cuillères à soupe d’eau

1 Voici le véritable moule des « nom krourk ». Ce ne sont pas des crêpes à la base mais des boulettes vendues dans les rues avec une sauce au poisson. On cuit 2 demi-sphères puis on les assemble en cours de cuisson pour en faire des boules. La préparation que je présente a été faite sous forme de crêpes car je n’ai pas le moule adapté mais le goût en est le même.

2 Verser dans un saladier ou un cul-de-poule la farine de riz puis verser la crème de noix de coco dedans.

3 Verser ensuite le lait de coco.

4 Puis de l’eau pour obtenir une consistance qui ressemble à une pâte à crêpes un peu épaisse.

5 Verser la ciboulette ciselée et le sel puis mélanger.

6 Verser une louche de la préparation dans une petite poêle chaude avec une demi cuillère à café d’huile d’olive sur feu moyen.

7 Laisser dorer d’un côté et lorsque la crêpe est presque totalement cuite sur le dessus et qu’il ne reste qu’un peu de pâte non cuite, retourner la crêpe.

8 Puis terminer la cuisson en laissant cuire de l’autre côté. Préparer toute la pâte d’un coup puis au moment de servir les chauffer par 3 ou 4  dans une grande poêle sans graisse jusqu’à ce qu’elles redeviennent bien croustillantes.

9 Pour la sauce mettre l’équivalent de deux cuillères à soupe au mieux de sucre de palme sinon de sucre roux.

10 Ajouter 4 cuillères à soupe Nuoc mam.

11 Puis diluer le tout dans 8 cuillères à soupe d’eau. Chacun arrose ses crêpes chaudes et croustillantes avec cette sauce au dernier moment dans l’assiette. A accompagner d’une salade verte parfumée à la coriandre.

CURRY VERT KHMER

Pour 4 personnes / Préparation : 15 minutes / Cuisson : 40 minutes environ

Pour réaliser un curry khmer, si vous avez un peu de temps, vous pouvez préparer une pâte de curry et la conserver au congélateur pour d’autres recettes. Si non, j’explique également l’autre variante simple et rapide.

Ingrédients pour la pâte de curry 

– 6 tiges de citronnelle

– 1/2 tête d’ail

– 4 ou 5 échalotes

– 1 cuillère à soupe de nuoc mam

– 60 grammes de Galanga (c’est un cousin du gingembre ; si vous n’en trouvez pas, remplacer par ce dernier)

– feuilles de kaffir (lime sauvage)

– 1 ou 2 piments séchés

– 50 gramme de curcuma

Épluchez et émincez le galanga et le curcuma. Émincez les tiges de citronnelles en fines rondelles. Pelez et émincez l’ail et les échalotes. Enlevez les nervures des feuilles de kaffir.

Dans une poêle faites chauffer 2 cuillère à soupe d’huile et ajoutez tous les ingrédients. Faites brunir légèrement. Sortez du feu et réduisez la préparation en pâte au mortier (ou au mixer).

Si pas le temps de faire sa pâte de curry, on a simplement besoin de :

1 oignon
1 cc de curry
1 cc de curcuma
2 cm de gingembre
3 gousses d’ail

Ingrédients pour le plat

3 cs de pate de curry ou préparation ci-dessus
200g pommes de terre

200g carottes

100g haricots verts
½ papaye (500g)
200 ml de lait de coco
100 ml d’eau
1 cuillère à café de sel

Dans une cocotte, sur feu moyen, faites revenir les épices (ou pâte de curry) avec l’oignon dans un peu d’huile d’olive. Ajoutez l’ail écrasé, les carottes, pomme de terre et un verre de lait de coco. Laissez cuire 5 min. Puis, versez la papaye coupée en dés, les haricots verts, l’eau et un deuxième verre de lait de coco. La sauce ne doit pas être trop liquide. Si c’est le cas, portez à ébullition jusqu’à ce que le mélange épaississe. Couvrez et laissez cuire sur feu doux jusqu’à ce que les légumes soient fondants, environ 20 minutes.
Servez chaud ou tiède avec du riz basmati.   

SAUCE AUX CACAHUÈTES (oui encore et toujours) 

Lors de notre volontariat à la ferme, notre cuisinière nous a tellement gâtés midi et soir, on se régalait ! Bon, c’est vrai que mettre du sucre dans quasi tous les plats, ça rajoute tout de suite un petit truc. Un midi, Minh nous a préparé des rouleaux de printemps accompagnés de sa sauce aux cacahuètes. Je n’ai pas pu m’empêcher de demander les ingrédients (mais je n’ai pas les quantités) :

– Une poignée de cacahuètes torréfiées

– Dans un bol, mettre de l’eau tiède, avec du sucre, eau de coco, citron vert et ajouter les cacahuètes.

Ca peut aussi vous intéresser !

1 Comment

  1. […] déguster et visiter gratuitement. Nous mangeons au restaurant sur place où nous découvrons le Nom Krourk (voir article dédié dans « on se régale ou pas ») au grain de poivre de Kampot. Un […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *