Hanoï : une capitale pleine de surprises !

La première fois que j’ai mis les pieds à Hanoï, c’était après 24h de bus… Dans le taxi pour le centre ville, je retrouve un peu l’effervescence de l’île de Java. Les scooters s’insèrent, doublent à droite et à gauche, ne regardent jamais derrière et usent du klaxon. Ca promet ! On arrive dans le centre historique d’Hanoï, des ruelles et des scooters toujours. C’est étourdissant ! La capitale compte plus de 7 millions d’habitants dont 2,6 millions dans le centre-ville.

Première soirée sympathique juste à côté de l’auberge, il y a beaucoup beaucoup de monde dans les rues. C’est compliqué de marcher car tous les trottoirs sont occupés soit par des scooters garés, des tables et des chaises, des vendeurs ambulants etc. Le lendemain, on aura fait au moins 12 kilomètres à pied : voir le fameux train qui passe au ras des maisons, les lacs, le temple de la littérature, le pont Long Bien. Lors de notre balade sur le pont, nous avons aperçu un bout de la mosaïque de céramique la plus longue du monde, qui s’étend sur plusieurs kilomètres.
Ensuite on s’est attablé dans la rue dans un  » street food ». Puisque voyager, c’est aussi faire de nouvelles découvertes, nous avons commandé un bol de « couilles de porcs ! » Tout comme les bonbons dans Harry Potter, à chaque couille sa saveur ! Goût rognons, foie, champignons ou encore omelette, il nous en a fallu quelques unes pour être rassasiés et… ne pas forcément recommencer !

Temple de la Littérature – Ecole Confucius
Le pont Long Bien
Ayant survécu au passage de 2 trains, on a eu un beau certificat !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis finalement, lors de notre deuxième passage dans la capitale, que tous les deux cette fois-ci, j’ai commencé à vraiment l’apprécier et notamment le soir car le vieux Hanoï devient piéton ! Il y règne une super ambiance, les restaurants et bars sont pris d’assaut, tout le monde est serré sur des petites tables et chaises, une vraie fourmilière. Dès 20h, on entend la musique venant de petits bars, des gens en train de danser et chanter. Un soir, on se pose boire une bière, des rabatteurs armés de leur menu s’en donnent à cœur joie pour arrêter les passants et les faire s’asseoir. On rigole bien.

La journée, on a fait une séance de photo de rue tous les deux. Nous nous sommes installés à une grande intersection et repérions des scooters au chargement imposant (minimum 4 personnes ou autre). C’était assez marrant d’observer la circulation des scooters dans une telle fourmilière. C’était comme si un autre monde s’ouvrait à nous 🙂 Ils ont l’air tellement sereins dessus !

Le lendemain matin, on a traversé le parc du lac, beaucoup de Vietnamiens y faisaient leur sport : footing, badminton, marche. Hanoï est une ville dynamique et jeune et aurait mérité d’y passer plus de temps.

Cours de cuisine de nems végétariens

Ca peut aussi vous intéresser !

1 Comment

  1. […] profité de notre passage à Hanoï pour participer à un cours de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *