Safari à dos de chameau dans le désert du Thar

SAFARI A DOS DE CHAMEAU DANS LE DÉSERT DU THAR EN INDE

Pour faire le safari, nous nous sommes rendu à Jaisalmer, ville fortifiée aux portes du désert du Thar, au nord ouest de l’Inde. Dans le cadre d’un volontariat, nous avions pris contact avec Fifu, propriétaire de l’hôtel éponyme, qui en plus propose différentes formules de safaris : de l’excursion en journée à la nuit dans le désert avec différentes possibilités de confort. Nous avons opté pour celle du safari et de la nuit à la belle étoile au milieu des dunes de sable.

Les mois de mai et juin étant la saison basse car les températures avoisinent les 45 degrés, nous étions donc que tous les deux pour cette excursion. Et franchement, on était bien contents car pas de chameaux en file indienne dans le désert ! Le départ se fait vers 15h. En chemin, le chauffeur nous propose de faire des haltes sur des sites culturels et historiques dont un village abandonné et des mausolées construits dans le grès couleur miel.

Dans la Jeep, certes on a de l’air, mais de l’air chaud, brûlant ! On couvre notre visage d’un foulard et tout de suite ça va beaucoup mieux. On est impressionnés par cette étendue plate et aride. Le long de la route, on observe quelques dromadaires, chèvres et petites huttes. On croise également des femmes qui portent des jarres d’eau sur la tête en rejoignant leur hameau.

Enfin, on aperçoit les dunes, et au milieu, un hameau de 5 petites maisons construites en torchis et au toit en paille, où nous nous arrêtons. Deux dromadaires équipés d’une selle nous attendent. Les villageois nous offrent le thé chai (thé noir avec du lait) et on « visite » les quelques habitations. La vie y est paisible, les femmes traient les quelques animaux et s’occupent des enfants.

Il est 18h, on monte chacun sur notre chameau. La mise sur pied de l’animal est assez drôle et il faut bien se tenir pour pas tomber en avant ! Nos deux chameliers nous emmènent à pied à travers les dunes pendant que le chauffeur est parti installer le campement pour la nuit. En chemin, on fait quelques arrêts pour prendre des photos et avons la chance de voir des antilopes courir juste sous nos yeux. La balade est très agréable, il ne fait pas aussi chaud que l’on craignait. Le rythme des chameaux est tranquille. Au bout d’une heure et demie, on atteint notre camp où s’activent nos cuisiniers. On en profite pour aller voir le coucher du soleil depuis le haut des dunes et faire quelques roulades et sauts ! Là encore, on verra des biches s’enfuir sous nos yeux ainsi qu’un renard. On peut facilement se perdre dans cette immensité, heureusement on retombe sur nos empreintes.

On prend notre dîner avec les chameliers et notre chauffeur autour du feu de camp.

Il est 20h30, on rejoint nos lits de camps, prêts à observer le ciel étoilé. Mais ce sera pas pour cette fois car c’est la pleine lune…

Il règne un silence incroyable dans le désert. C’est assez fou de se dire qu’on est entourés de sable sur des kilomètres à la ronde.

Le lendemain matin, réveil à l’aube, on prend un bon petit-déjeuner et on est repartis à dos de chameau. On prend un autre chemin que la veille, encore plus beau !

De retour au hameau, nous savourons un thé chai avant de reprendre la route pour Jaisalmer.

Nous avons beaucoup aimé notre excursion safari dans le désert. N’ayant jamais été dans les dunes de sable, on ne savait pas vraiment à quoi s’attendre et surtout à quel point c’était incroyable de se retrouver seuls dans un tel endroit. C’est idéal de commencer en fin de journée pour ne pas être assommés par la chaleur et de reprendre le lendemain matin. Cela nous a donné envie de découvrir un autre désert avec davantage de dunes à perte de vue.

Ca peut aussi vous intéresser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *